coupdepoucepc.fr
Assistance & dépannage informatique gratuits en ligne.

Connexion

Pseudo :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

S'inscrire !

Menu principal


Qui est passé ?


polux
il y a 27 minutes

azery
il y a 1 heure 27 minutes

anthony0371
il y a 2 heures 36 minutes

albatroxm13
il y a 4 heures 4 minutes

flo88
il y a1 jour 10 heures 8 minutes

Okelus117
il y a3 jours 3 heures 55 minutes

aladin72
il y a4 jours 9 heures 1 minute

ceribibi
il y a5 jours 6 heures 30 minutes

Nouveaux membres


     
 
cdppc.fr >> Accueil >>> Comment les jeunes essaient de contourner Hadopi [Forums - Au bistrot costaud]
Bienvenue sur CoupDePoucePc !! Nous sommes le et il est déjà




Coupdepoucepc.fr est un site d’entraide et de dépannage informatique en ligne, totalement gratuit.
L'équipe est composée de passionnés, bénévoles, désireux de vous aider rapidement dans une ambiance conviviale.

>>> Comment créer un sujet et y exposer son problème ?<<<

 
     
     
 

Regarde ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Comment les jeunes essaient de contourner Hadopi
#1
Inscrit depuis le : 03 12 2008
Mes configs
Messages: 2828
Hors Ligne

Bonjour,

 

 

 

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-fran ... e-contourner-hadopi.php#!

 


 

 

Deux ans après sa création, l'Hadopi a envoyé plus d'un million de mails d'avertissement. Quelque 340 personnes ont été rappelées à l'ordre trois fois et sont susceptibles de voir leur dossier transmis au parquet.

 

L'Hadopi a presque deux ans. La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits dressait mercredi matin son propre bilan… Positif! Depuis sa mise en route à l'automne 2010, elle a envoyé 1,150 million d'e-mails de premier avertissement, et 100.000 rappels pour ceux en récidive. En juillet dernier, 340 dossiers étaient en phase 3 de «riposte graduée», susceptibles d'être transmis au parquet.

«95 % des personnes averties ont cessé leur comportement illicite après le premier e-mail», a précisé Mireille Imbert Quaretta, présidente de la commission des droits. «Donc, la pédagogie marche», a-t-elle insisté.

Le gouvernement doute, semble-t-il. Pierre Lescure, chargé en août d'une mission de concertation sur la culture face aux enjeux du numérique, devrait faire ses propositions au printemps prochain.

Entre-temps, les jeunes, se sont adaptés à l'Hadopi. Beaucoup ont semble-t-il, rejoint les sites de musique en ligne légaux, profitant du développement de Deezer ou Spotify. Mais les plus agiles sur le Net ont appris à contourner la surveillance. Notamment pour télécharger des séries américaines, dès qu'elles sortent.

 

Génération Megaupload

Pierre fait partie de la génération qui a téléchargé sans même savoir que c'était illégal. Depuis l'âge de 12 ans, il remplissait son ordinateur de musique piratée, sans craindre la sanction. Jusqu'à ce premier mail d'avertissement de l'Hadopi. «Quand j'ai reçu le message: ça m'a foutu un froid. Je me suis calmé un peu… Puis j'ai continué», en modulant son comportement.

Comme ses copains, il a délaissé le téléchargement de pair à pair, qui permet aux particuliers de s'échanger des films de la musique facilement, «car c'est désormais surveillé». «Je suis passé au streaming», des fichiers contenant des films sont disponibles en un clic. Il suffit de suivre un lien pour atteindre des sites hébergeurs localisés à l'étranger, qui cachent les consommateurs, et leur évitent d'être tracés par l'Hadopi. Le plus connu est le site Web Megaupload créé en 2005 par Kim Dotcom et fermé en 2012 par la justice américaine.

 

 

«Je trouve le Torrent plus illégal que le streaming»

Dans sa chute, Megaupload a entraîné beaucoup d'autres sites, dont les créateurs risquaient eux aussi d'être poursuivis par la justice de leur pays. Les consommateurs se sont alors repliés vers les Torrents, exposés à la surveillance mais bien achalandés en séries.

«J'avais un compte MegaVideo, je pouvais regarder les séries en illimité, explique Antoine. Depuis sa fermeture, au lieu de regarder les épisodes un par un en streaming, je télécharge la série en intégralité avec des Torrents», des fichiers, qui contiennent les informations nécessaires pour localiser une multitude d'autres fichiers situés sur un nombre illimité de sites différents, qui, une fois assemblés, permettent d'utiliser et de visionner son contenu. Daphné a franchi le même cap, avec une petite appréhension: «Je trouve ça plus illégal que le streaming, maintenant, j'ai tous les films sur mon ordinateur. Mais c'est simple et rapide, en 10 minutes, je peux avoir un épisode d'une série américaine, qui n'est pas encore sorti en France.»

Redoutant des sanctions judiciaires , Daphné, qui a fait des études de droit, jure, à tort: «On peut même finir en prison.» «Dès que je reçois un e-mail d'avertissement, je m'arrête.». Les plus geeks utilisent un logiciel de contournement, sorte de re-routeur qui masque l'adresse IP.

 

 

En attendant une offre légale pas chère

D'autres préfèrent capter sur YouTube des films entiers qui n'y restent pas longtemps. Avant que les ayants droit les repèrent. Ou s'inscrivent sur des serveurs en streaming en apparence légaux et payants…mais qu'il suffit de «débrider», pour rendre gratuits.

Mais ils sont aussi nombreux à renoncer au piratage depuis la fermeture de Megaupload. Ils espèrent une offre vidéo légale et peu chère. En attendant, «le simple fait que ce soit plus compliqué, qu'on ne soit pas sûr de la qualité de la vidéo qu'on télécharge avec un Torrent» a convaincu Stéphane de migrer vers les plateformes légales de téléchargement. «Maintenant, je regarde mes films sur vidéofutur.fr, avec un abonnement au mois (14,99 euros par mois), c'est sûr et puis au moins j'ai l'impression de rendre leur dû aux artistes». En tant que musicien, Stéphane affirme que «tout le monde a le droit à une rémunération pour son travail», une mentalité, qu'il a lui-même intégré en grandissant, en prenant conscience du mérite des artistes, dont il fait maintenant partie!

 


 

 

 

Ce qu'on peut noter je pense, c'est une adaptation plutôt qu'une baisse réelle du téléchargement illégal.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

 

+++


Posté le : 05/09/2012 16:45
_________________
Un problème sans solution est un problème mal posé...








 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]